đŸŒŸ SAVOIR CULTIVER LA FLEXIBILITÉ

La flexibilité : un sujet qui nous concerne tous !

Qui ne s’est jamais retrouvĂ© face Ă  une situation complexe et stressante, pour laquelle aucune action de contrĂŽle n’est possible ? (Est-ce que nous avons le contrĂŽle sur quoi que ce soit de toute façon 😉 ?)

Et cette situation : elle dĂ©clenche et nous fait vivre certaines Ă©motions dĂ©sagrĂ©ables comme de l’impatience, de la panique, de l’agacement, de la peur, de la tristesse, de la culpabilitĂ©, de la colĂšre… (de la colĂšre, envers qui ? Les Ă©lĂ©ments extĂ©rieurs ? Ou soit-mĂȘme ? )

C’est inconfortable n’est-ce pas ?

Oui ! Mais finalement, qui est le (la) seul(e) responsable de ses Ă©motions ? La rĂ©ponse n’est pas les Ă©vĂšnements extĂ©rieurs… Mais plutĂŽt votre ĂȘtre intĂ©rieur. C’est vous qui crĂ©Ă© ces Ă©motions ! AĂŻe đŸ€•

Alors pour mieux apprĂ©hender une situation et la gĂ©rer du mieux que possible, je vous propose aujourd’hui, pourquoi pas, d’expĂ©rimenter la flexibilitĂ©.

D’aprĂšs le Larousse, la flexibilitĂ© signifie « Qui a de la souplesse, de l’aisance, de la facilitĂ© « 

Tout est dans l’interprĂ©tation et la façon de penser…

Cultiver la souplesse de l’esprit cela se rĂ©sume Ă  :

  • ne pas ĂȘtre dans le contrĂŽle ;
  • savoir lĂącher prise ;
  • accepter l’autre ou la situation telle que cela se prĂ©sente.

Prenons par exemple une situation que j’ai expĂ©rimentĂ© ce matin : arriver en retard… đŸ€š et oui je suis un ĂȘtre humain, comme vous !

1) j’ai dĂ©marrĂ© ma journĂ©e fatiguĂ©, rĂ©veillĂ© (irritable oups… đŸ€«) par mon rĂ©veil alors que cela fait des semaines que je me rĂ©veille juste avant đŸ€ŠđŸ»â€â™‚ïž Je n’ai pas Ă©tĂ© dans l’acceptation, j’aurais bien voulu avoir le contrĂŽle tiens donc ! Une envie folle de rester au lit et faire une bonne grasse matinĂ©e ! 🛌

2) j’ai eu des pensĂ©es parasites : « je vais arriver en retard, je vais louper mon bus… » Hum… La pensĂ©e est crĂ©atrice… 💡

3) j’ai vĂ©cu des Ă©motions inconfortables : stress, panique, coeur qui palpite, colĂšre… « Vite vite vite, il faut que je me dĂ©pĂȘche 🚌 ! » đŸ‘‰đŸŒ Le mental aime bien s’auto-flageller ! Par exemple : « c’est de ta faute, tu aurais du te coucher plus tĂŽt, tu n’aurais pas du bosser jusqu’à tard… » Les passionnĂ©s de leur mĂ©tier se reconnaĂźtront 😉

4) et bien oui, la pensĂ©e est crĂ©atrice : j’ai loupĂ© mon bus ! Et puis pas un, mais deux bus qui me sont passĂ©s sous le nez ! Piouf, envolĂ©. 🕊

5) j’ai commencĂ© Ă  ce moment lĂ  (quel dommage quand mĂȘme de ne pas avoir lĂąchĂ© prise avant) Ă  travailler sur ma respiration et sur l’acceptation (flexibilitĂ©). J’ai alors installĂ© le calme en moi, j’Ă©tais lĂ , Ă  mon arrĂȘt de bus, et je n’avais pas d’autre choix que d’accepter la situation, me calmer et me concentrer sur ce calme intĂ©rieur, en toute confiance : accepter la situation qui se prĂ©sente sans nuire Ă  mon Ă©tat intĂ©rieur.

6) la vie est parfaite : je suis arrivĂ© Ă  peine 10 minutes en retard mais ce qui est formidable, c’est que mon rendez-vous a Ă©tĂ© reportĂ© ! Cool !

đŸ‘†đŸŒAttention, je ne suis pas en train de vous dire d’arriver en retard tous les jours !

Dans cette situation, j’ai mis un certain temps Ă  switcher ma situation en positif 🔅 et Ă  mettre en action ma ressource flexibilitĂ©.

Cultiver la flexibilitĂ©, c’est un peu comme si on se comparait Ă  un roseau.

Le roseau lui :

  • est souple ;
  • s’adapte ;
  • se laisse aller et bercer par le vent ;
  • fait confiance en la vie ;
  • se laisse ĂȘtre, tout simplement ce qu’il est : un roseau – sans se prendre la tĂȘte ;
  • il ne casse pas, quoi qu’il arrive.

Que pensait vous de cette image ?

N’aimeriez-vous pas vous aussi :

  • cultiver la souplesse de l’esprit ;
  • apprendre Ă  lĂącher prise ;
  • renforcer votre estime de soi (en commençant par exemple par vous aimer d’abbord, « je m’aime, mĂȘme dans cette situation stressante et inconfortable » ;
  • gĂ©rer du mieux que possible vos Ă©motions en cultivant par exemple le calme intĂ©rieur, la sĂ©rĂ©nitĂ© et la paix de l’esprit ?

La sophrologie peut vous aider Ă  cultiver ces ressources !

Je vous souhaite une douce et belle soirĂ©e et reste totalement disponible pour vous accompagner prochainement en cabinet (et peut-ĂȘtre mĂȘme sur Skype ! Je vous dirais ça.)

đŸŒŒ Bien et avec vous đŸŒŒ

CĂ©dric FERRANTE

Sophrologue praticien & Ă©nergĂ©ticien

SpĂ©cialisĂ© dans l’accompagnement burn out

06 72 89 90 91 – lebonheurexiste.com

CrĂ©dit texte et photos : CĂ©dric FERRANTE – LE BONHEUR EXISTE – Pixabay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.